Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/07/2012

Contribution de la Fédération Femmes 3000 envoyée à la Commission de moralisation de la vie politique en France

 

LOGO.jpg

Paris,

Le 18 juillet 2012

 

Présidence de la République

Commission de moralisation de la vie politique

Palais de l’Elysée

75008 PARIS

 

Objet : Commission de moralisation de la vie politique en France

Contribution de la Fédération Femmes 3000.

 

Monsieur le Président

Monsieur le Premier Ministre,

Monsieur Lionel Jospin, Président dela Commissionde moralisation de la vie politique en France,

La Fédération Femmes3000, apolitique, œuvre pour la visibilité des femmes par leurs compétences en co-construction avec les hommes. En effet, des hommes sont également adhérents au sein de Notre Fédération, le 2 novembre 2011, lançait un appel aux candidats à l’élection présidentielle afin qu’ils signent une « Charte révisant la vie politique en France » dans laquelle deux propositions de lois sont faites. Cette Charte et ces deux propositions sont le fruit d’une enquête de fond menée entre juillet et septembre 2011 par les membres dela Commission« Lois et Politiques » dela Fédération Femmes3000. Cette commission est constituée de personnes aux sensibilités politiques de tous bords.

Cependant, cela fait plus d’un an que notre Commission « Lois et Politique » travaille sur la moralisation de la vie politique en France. Comme suite à votre nomination le 14 juillet 2012, par le Président de la République, Monsieur François Hollande, à la présidence de la Commission de moralisation de la vie politique en France, nouvellement créée, Femmes 3000 souhaite porter sa contribution sur le sujet.

En date du 15 juillet 2012,la Présidentedela Commission« Loi et Politique » de Femmes 3000, Madame Florence Samson, exprimait, par mail, via la plateforme de l’Elysée,au Président dela République, Monsieur François Hollande, le souhait de vous communiquer le travail accompli par notre commission.

Ainsi, vous trouverez, ci-joint, l’ensemble des éléments et des propositions que formule la Fédération Femmes 3000 pour moraliser la vie politique en France. (voir le document en PDF ICI)

Pour toute information, je me tiens à votre disposition.

Je vous prie d’accepter, Monsieur le Président le Premier Ministre, Lionel Jospin, Président dela Commission de moralisation de la vie politique en France, mes salutations distinguées.

Line Pierné

Présidente de la Fédération Femmes 3000

Nouvelle promotion de Femmes 3000 récipiendaires des Palmes du Bénévolat le 14 juillet 2012

La Fédération Femmes 3000 a le plaisir de vous présenter les trois nominées par la Fondation du Bénévolat qui vont recevoir les Palmes du Bénévolat.
 
2012 officialisation D. Bourgogne 031.jpgDélégation Bourgogne : Brigitte Allard Latour
ND.jpg
Délégation Côte Basque : Mercédès Coinchelin et Florence Samson

Florence22.JPG

Outre leurs cursus professionnels familiales elles ont choisi un engagement bénévole associatif et personnel qui ne laisse personne indifférent.
Cette distinction, récompense leur engagement fidèle au service des autres. Elle vient couronner leur dévouement et leur brillant parcours.
 
La Fédération Femmes 3000 est très fière de les compter parmi elle
 
Line Pierné
Présidente Nationale
Fédération Femmes 3000

18/07/2012

Compte-rendu du Café de Flore de Femmes 3000 de décembre 2011. Invitée : Marthe MERCADIER, artiste

Marthe_Mercadier_2010.jpg

Par Monique Raikovic - email | Télécharger la version pdf du compte-rendu

 « La vie est une plaisanterie qui ne peut que mal finir, Ce qui est étonnant, ce n’est pas que cette certitude puisse nous déprimer mais, qu’il n’y est pas davantage de cas de dépression ! », relevait un jour le Professeur Jean Delay devant ses étudiants en Psychiatrie, soulignant du même coup combien nous tenons à cette vie. « Mais encore faut-il savoir l’aimer. » est venue nous dire la comédienne Marthe Mercadier.

Accompagnée de son attaché de presse, elle est arrivée au Café de Flore, menue et vive, toute vêtue de noir, mais d’un noir qui faisait des étincelles : cuissardes vernissées et veste courte sur polo pailleté d’or ! « Excusez ma tenue qui peut vous paraître ridicule, nous a-t-elle lancé de sa voix enrouée. Mais je sors d’un enregistrement pour une émission télévisée en préparation pour le prochain nouvel an. Les paillettes s’imposaient donc. Et je n’ai pas eu le temps de me changer avant de vous rejoindre ici ! En ce moment, je lance mon livre à travers la France et trouver un moment pour venir vous voir n’était pas évident. Mais j’y tenais. Alors tant pis pour les paillettes ! Je suis si heureuse de vous rejoindre dans cette maison, dans ce quartier qui, à la sortie de la guerre, a incarné la liberté retrouvée pour pas mal de jeunes gens, dont j’étais… Nous avions eu si peur et tellement faim… Là, à Saint-Germain des Prés, nous avons explosé. Nous dressions des barrages de chaises sur la place, sur le boulevard, pour danser et chanter. Ce coin de Paris, nous l’avions annexé et on nous laissait faire. Puis, nous nous sommes assagis… Maintenant, vous savez pourquoi j’aime tant ce quartier, ce café de Flore ! »

Lire la suite