Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/12/2013

Découvrez le trophée "Femmes universelles" réalisé par l'artiste espagnole Guil pour l'édition 2013 des Trophées Femmes 3000

GUIL-avec TR.jpgMariángeles Angeles LÁZARO GUIL (nom d’artiste GUIL) est une artiste espagnole née à Almeria en 1959. Femme au parcours artistique international, elle a été 29 fois lauréate pour la réalisation d'œuvres monumentales réparties entre l’Espagne, l’Italie, le Mexique et Israël. Entre le moment où elle a gagné son premier prix du Mérite Scolaire Artistique en 1976 et celui où elle est devenue lauréate, en 2013, du concours d'artistes organisé par la Fédération Femmes 3000, GUIL a reçu 8 Prix de reconnaissance de sa valeur artistique, le plus prestigieux étant le prix 2002 du Patrimoine de l’Église Vaticane, obtenu pour son travail sculptural en marbre « L’univers de Miguel Ange » dans la Cathédrale de Guadix.

Parmi les lieux où elle a établi ses ateliers, on peut citer les régions de Marbre Macael et de Guadix-Baza en Espagne. Installée en France depuis 2008, d'abord à Caraman près de Toulouse, elle habite aujourd'hui à Amilly, dans le Loiret.

GUIL est diplômée de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Grenade, de l’Université Autonome de Mexico, de l’École des Beaux- Arts de Séville et de l’Ecole d'Arts Appliqués de Grenade (Espagne).

Écoutons la lecture que fait Guil du Trophée de l'édition 2013 des Trophées Femmes 3000 :  "Où en est la Femme aujourd’hui ? Quelle place occupe-t-elle dans notre société ? Femme s’écrit encore avec un petit « f » : dans notre Europe qui se dit évoluée, le travail des femmes, leurs compétences sont moins reconnus... leur évolution vers les plus hautes responsabilités est trop souvent "mission impossible" ...
Pour ce Trophée Femme 3000, j'ai voulu transmettre un message d’encouragement.

Trophées GUIL v6.jpg

(cliquer sur l'image pour voir une version en grand format des trophées)

Lire la suite

27/12/2013

Maria-Luisa de CONTES (Espagne), lauréate du trophée Entrepreneuriat responsable. Edition 2013 des Trophées Femmes 3000

Photo Daniele Taulin-Hommell (11).jpg

Le Trophée Entrepreneuriat responsable de l'édition 2013 des Trophées Femmes 3000 a été attribué à Maria-Luisa de CONTES, Française installée en Espagne, pour la mise en place, en 2010, de la plateforme de collaboration « Forum des femmes Dialogo » au sein de l’association d’amitié hispano-française Dialogo. Composé de femmes provenant de différents secteurs (juridique, entrepreneurial, diplomatique, scientifique, politique, universitaire, etc.), le Forum des femmes Dialogo contribue à faciliter les relations de coopération entre les deux pays.

Découvrez le portrait de Maria-Luisa de Contes par Isabelle Bourdial

Maria-Luisa de Contes, citoyenne du monde

Son histoire avec la France commence en 1973. Cette année-là, Maria Luisa de Contes se voit proposer par sa marraine, qui veut fuir le régime franquiste, de l'accompagner dans son exil. « Je n'ai pas hésité», se souvient la lauréate du Trophée Femmes 3000. « C'est ainsi que j'ai quitté l'Espagne pour venir vivre à Paris. J'avais 19 ans. Pourquoi la France? C'était le pays de référence à la fois en matière de démocratie et de culture.» Car Maria Luisa de Contes est la filleule de la duchesse de Medina Sidonia, plus connue sous le nom de Duchesse rouge, Grande d'Espagne qui fit de la prison pour s'être s'opposée à Franco. Une fois installée, elle s'inscrit à l’Université Panthéon-Assas pour suivre ses études de droit, tout en poursuivant des études de droit espagnol à l’UNED (Université Nationale d’études par correspondance).

Crédit photo : Danièle TAULIN HOMMEL

« Il était important à mes yeux de m'intégrer sans pour autant oublier mes racines, d'entretenir ce que 

Lire la suite

26/12/2013

Marie-Luce PARIS (Irlande), lauréate du trophée Initiatives Culturelles. Edition 2013 des Trophées Femmes 3000

Marie-Luce PARIS CP.jpg

Le Trophée Initiatives Culturelles de l'édition 2013 des Trophées Femmes 3000 a été attribué à Marie-Luce PARIS, Française installée en Irlande,  pour la mise en place (dès 2005), le pilotage et aujourd’hui le conseil pédagogique de deux programmes universitaires de l’University College de Dublin, qui intègrent l’apprentissage du droit français (droit substantiel et terminologie) et celui de la langue française dans les études de droit irlandais :

● le Bachelor of Civil Law with French Law (BCL Law with French Law)

● et le Bachelor of Civil Law/ Maîtrise (BCL/M).

L’objectif de ces deux programmes est de former des étudiants bilingues ayant une double culture juridique, celle de common law et celle de droit civil, les rendant ainsi capables de travailler à l’international et particulièrement en milieu européen (institutions de l’Union européenne et du Conseil de l’Europe).

Découvrez le portrait de Marie-Luce Paris par Hélène Delmotte

Marie-Luce Paris, europtimiste !

Marie-Luce Paris le reconnaît d’emblée : « il n’est pas fréquent de voir des jeunes femmes voyager comme je le fais ». 

Après avoir grandi à Fontenay-le-Fleury, près de Versailles, elle ressent, dès l’université, l’envie de partir à l’étranger. « Au départ, je voulais suivre mon mari. Issu d’une famille qui a des attaches partout dans le monde, il a toujours eu envie de partir à la découverte du monde », confie-t-elle. Finalement, ce sera lui qui suivra Marie-Luce à Dublin en octobre 2000.
Cette année-là, alors qu’elle effectue des recherches à l’Académie de droit public européen en Grèce, l’University College de Dublin lui propose d’enseigner le droit dans le cadre du programme « Bachelor of civil law with French law ». « J’étais seconde sur la short list car trop jeune pour le poste. Mais celle qui avait été recrutée s’est désistée », explique-t-elle. Elle assurera quelques années plus tard la mise en place, le pilotage et le conseil pédagogique d’un second programme, le « Bachelor of civil law/Maîtrise », un double diplôme qui donne un équivalent master. 

Lire la suite